Business Intelligence Climatique par Previmeteo

L’impact de la météo sur l’agriculture : Dossier spécial

C’est l’indicateur le plus suivi par les agriculteurs et pour cause, puisque l’impact de la météo sur l’agriculture est colossal ! Dans l’agriculture, la majorité des tâches sont régies par les conditions météo (semence, traitement, irrigation…). Le métier d’agriculteur est complexe, l’adaptation et l’agilité sont les maîtres-mots pour gérer son exploitation de manière optimale. Voici comment la météo peut vous aider dans l’amélioration de votre rendement.

La météo pour limiter l’utilisation d’intrants

Si nous sommes bien sûrs d’une chose, c’est que la météo favorise l’apparition de maladies ou de ravageurs. Bien que certaines variétés soient plus résistantes que d’autres face aux maladies, le suivi météorologique reste un indicateur essentiel pour assurer le bon développement de la plante et la protéger des maladies.

En effet, pour protéger ou lutter activement contre les maladies, les solutions restent limitées. Et la plupart du temps, l’utilisation d’intrants est l’option la plus adoptée. Malgré le coût élevé de ces traitements et les effets néfastes sur l’environnement et sur votre santé, ils restent néanmoins la méthode la plus utilisée pour traiter une maladie.

Associée à d’autres outils, la météo peut vous aider à limiter le nombre et la quantité de traitements. Ceci sans pour autant altérer leur efficacité.  Comme l’agriculture de précision notamment les drones qui font des prouesses dans la détection des maladies. C’est une grande avancée quand on sait que souvent seule une partie de la parcelle a réellement besoin de traitement.

Les conditions dans lesquelles sont administrés les traitements sont extrêmement importantes. En effet, ces derniers n’auront pas la même efficacité s’ils sont répandus juste avant une pluie par exemple. Aussi la vitesse du vent est un critère essentiel à prendre en compte pour limiter les risques de propagation des produits sur les environnements alentours (habitations, cultures avoisinantes, etc.).

Bref, la météo est un indicateur précieux dans l’utilisation d’intrants sur les cultures. En traitant avec les conditions optimales, vous limitez l’impact de ces traitements sur l’environnement. Et ce n’est pas tout, puisque vous faites de sacrées économies par la même occasion.

exemple de prévisions multimodèles
Prévisions multimodèles pour les températures

 

Voir nos abonnements pros

La météo pour anticiper les intempéries

Selon le climat et les saisons, les régions sont plus ou moins exposées aux intempéries. Le gel tardif et la grêle sont les bêtes noires des agriculteurs. Destruction partielle ou totale d’une culture, les intempéries ont de lourdes répercussions sur le rendement.

Selon leur taille, les grêlons détruisent les feuillages et bourgeons des plants et compromettent la récolte. Le gel, quant à lui, est dangereux pour les plants lorsqu’il est tardif (souvent en avril). En effet, la floraison a généralement débuté et les bourgeons sont détruits par le gel.

Des moyens de protection existent pour éviter que ces phénomènes déciment les cultures. A condition de les déployer au bon moment auquel cas ils seront inefficaces. Parmi ces moyens, on retrouve généralement, les filets anti-grêle, la technique de l’ensemencement et quelques autres encore.

Pour assurer une protection optimale des cultures, des systèmes d’alerte météo peuvent être utilisés. Leur particularité : ils vous avertissent avant l’arrivée d’un phénomène à risque. Ainsi, vous recevez un SMS ou une notification à l’approche d’un orage par exemple. Ce qui vous laisse le temps d’agir afin de préserver vos cultures.

Une surveillance météorologique assidue diminue les risques de casse et vous assure un meilleur rendement. Adoptez les bons réflexes dès maintenant pour protéger vos cultures et tout le travail que vous avez déjà effectué.

En savoir plus sur les alertes

La météo pour gérer les besoins hydriques

Certaines cultures sont plus exigeantes en eau que d’autres. C’est le cas du maïs par exemple. Le choix d’une culture est donc une décision importante. Pour être sûr de couvrir ses besoins, vérifiez qu’elle soit adaptée au climat de votre région.

Chaque culture a ses propres besoins en eau et mieux vaut connaître la résistance de vos plants au stress hydrique avant de produire des hectares. Le déficit ou au contraire l’excès en eau affaiblissent la plante qui devient alors plus vulnérable aux maladies.

La météo est donc un indicateur fiable pour subvenir aux besoins d’une culture. Une sécheresse ou au contraire des inondations vont accentuer le stress hydrique de la plante. Les précipitations et la météo de manière générale doivent être minutieusement suivies.

Pour être précis dans l’irrigation, l’installation d’une station météo dotée d’un pluviomètre est un atout indéniable. Vous mesurez la quantité exacte d’eau tombée sur votre parcelle et donnez à vos cultures l’apport d’eau nécessaire. La précision vous fera à coup sûr réaliser des économies. Des économies d’eau bien sûr, mais aussi des économies d’énergie (déplacements, pompage…).

La météo pour mieux planifier ses tâches

Le métier d’agriculteur est extrêmement sensible aux conditions météo. La plupart de vos tâches sont directement régies par la météo. De ce fait, leur planification doit se faire en fonction des prévisions. Et plus ces dernières seront précises et locales, mieux vous définirez vos actions.

Une mauvaise coordination des tâches par rapport à la météo est une perte de temps et de ressources pouvant même aller jusqu’à l’inefficacité des actions menées. Or, votre objectif est d’optimiser vos performances en vue d’un meilleur rendement.

En agriculture, il y a des périodes propices pour tout (semer, traiter, fertiliser, arroser, récolter) et tous les indicateurs météo sont essentiels à la prise de décisions. Par exemple, quel jour est le plus favorable pour traiter ? Ou encore, vos cultures ont-elles besoin d’eau ou d’engrais ? La météo permet de répondre en partie à ces questions.

L’impact de la météo sur l’agriculture : conclusion

L’impact de la météo sur l’agriculture est non négligeable. Elle a de lourdes répercussions sur l’ensemble de l’activité. Et même si, elle n’est pas une science exacte, les modèles météo évoluent et s’améliorent de jour en jour. Alors, utilisée à bon escient, la météo se révèle comme une alliée de taille pour gérer votre exploitation.  

Comme dans toute activité, il vaut mieux agir sur les causes plutôt que sur les problèmes eux-mêmes. C’est pourquoi, nous sommes à l’écoute de vos besoins et tâchons de trouver ensemble les ressources qui permettent d’atteindre vos objectifs.

Notre démarche d’accompagnement permet de limiter l’impact de la météo sur vos activités quotidiennes. Alors, échangeons ensemble pour donner à votre rendement un avenir meilleur.  

Nous contacter

 

 

A propos 
Responsable Webmarketing, Caroline Saley est en charge de la valorisation des services Previmeteo. Fournisseur de services météo professionnels depuis plus de 15 ans, Previmeteo vous aide à comprendre les enjeux de la météo sur votre activité et à l'intégrer au cœur de votre stratégie. La société fournit des outils pour analyser et réduire l’impact des conditions météo sur votre activité (tels des historiques climatiques) ainsi que des prévisions.

0 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *