Business Intelligence Climatique par Previmeteo

Distribution : comment augmenter votre chiffre d’affaires

Acteurs de la grande distribution, lissez votre chiffre d’affaires malgré la saisonnalité de vos rayons. D’une année sur l’autre, vous avez sûrement remarqué qu’ils ne vous rapportent pas les mêmes sommes. En cause les événements actuels (conjoncture économique et politique) mais aussi la météo. Vous savez que les caprices du ciel sont souvent les responsables du volume de vos ventes. Voici quelques conseils pour augmenter votre chiffre d’affaires grâce à la météo.

1 – Implanter les rayons au bon moment

Cela parait logique mais l’implantation de vos rayons doit se faire à la période la plus propice. Vous devez anticiper les comportements de vos clients et leur proposer les bons produits à la bonne saison. Les actes d’achat des consommateurs dépendent de plusieurs facteurs.

Prenons l’exemple de la rentrée scolaire. Cette année, les ventes au rayon papeterie sont en baisse sur le mois de juillet. Pour cause, le versement tardif de l’allocation de rentrée aux familles. Mais aussi, le beau temps, les gens préfèrent profiter du soleil plutôt que faire les achats de rentrée.

La météo est donc un facteur déterminant pour l’implantation de vos rayons. Grâce aux prévisions météo, anticipez les affluences et aménagez vos rayons au moment le plus opportun.

2 – Commander les justes quantités

Le réapprovisionnement est une de vos tâches quotidiennes. Vous avez certainement des alertes stocks qui s’enclenchent dès qu’un produit est en rupture dans le rayon. Mais pourquoi attendre une rupture lorsque l’on peut les anticiper ?

Pour satisfaire les demandes de vos clients, vous savez qu’il est important de commander en flux tendus. Vous devez éviter les ruptures (manque à gagner) mais aussi le surstock (coûts de stockage).

La météo peut vous aider à anticiper les besoins et envies des consommateurs. Comment ? En analysant la corrélation entre vos ventes et la météo, vous pouvez dégager des tendances et savoir à quel moment commander vos marchandises.

Prenons l’exemple des glaces, il y a une corrélation entre les températures élevées et la vente de glaces. Logique non ? Ce qui est plus difficile à savoir, c’est à quel moment les gens consomment plus de glaces. Est-ce à partir de 25°C ou de 30°C ? C’est ce qu’une étude entre les températures estivales et vos ventes vous permettra de déterminer.

La connaissance des données météo du passé et du futur vous aideront à adapter vos quantités. Vous proposez ainsi à vos clients, les produits qu’ils s’attendent trouver et vous optimisez vos stocks

3 – Optimiser la gestion de vos stocks

Pour rebondir sur le point précédent, le réapprovisionnement doit être optimisé. Le stockage est un poste de dépenses important. Généralement les produits sont commandés en gros. Il faut donc stocker tous les produits qui ne sont pas en rayon.

Attention au sur-stockage, celui-ci peut vous coûter cher. En effet, les produits commandés sont périssables. Donc, si vous commandez en trop grosses quantités (et qu’elles ne sont pas écoulées), vous vous exposez au risque de perdre une grande partie de la marchandise. D’où la nécessité d’anticiper les demandes de vos clients (cf. plus haut).

La météo vous aide à gérer vos stocks au quotidien. Les changements de températures impactent les conditions de stockage. Il vous faut donc être attentif aux températures dans vos espaces de stockage. La plupart des produits que vous stockez sont thermo-sensibles (produits frais, surgelés, etc.), vous devez veiller à les conserver dans les meilleures conditions. Pour cela, vous devez surveiller les prévisions et vérifier vos systèmes de climatisation. Etes-vous équipé d’un enregistreur de températures autonome ? Certains modèles même, vous alertent en cas de températures trop basses ou trop élevées.

Vos stocks optimisés, c’est moins de pertes et plus de bénéfices. La surveillance des conditions météo peut vous aider à améliorer votre rentabilité.

 4 – Communiquer au bon moment

Pour vendre plus et inciter les consommateurs dans votre magasin, vous devez communiquer sur vos produits. Mais encore faut-il communiquer au bon timing. Un message délivré trop tôt n’aura pas le même impact que s’il est délivré juste à temps. Comme nous vous l’avons déjà démontré, les consommateurs sont très météo-sensibles. Pour mieux les cibler et augmenter leur engagement, les actions de communication doivent être lancées au bon moment.

Cela demande une grande capacité d’adaptation. Par exemple, si vous aviez prévu de lancer une campagne publicitaire pour des ventilateurs début juillet et qu’il fait à peine 20°C, elle n’aura pas les effets escomptés. Il vous faut donc modifier au dernier moment le planning.

Le mieux, c’est de prévoir à l’avance plusieurs campagnes et choisir laquelle vous lancerez au dernier moment en fonction de la météo. Cette dernière ne se prévoit malheureusement pas longtemps à l’avance. Vous pouvez espérer avoir des prévisions précises à quelques jours seulement. Au-delà, on parle de tendances météo.

En intégrant les prévisions météo à votre stratégie marketing, vous pouvez améliorer l’impact de vos campagnes et donc augmenter votre chiffre d’affaires.

Bref, vous l’aurez compris, la météo est un facteur déterminant dans vos stratégies. Elle constitue un réel avantage concurrentiel et vous aidera, à terme, à booster le volume de vos ventes. Qu’attendez-vous pour découvrir les services météo pour la grande distribution ?

 

A propos 
Responsable Webmarketing, Caroline Saley est en charge de la valorisation des services Previmeteo. Fournisseur de services météo professionnels depuis plus de 15 ans, Previmeteo vous aide à comprendre les enjeux de la météo sur votre activité et à l'intégrer au cœur de votre stratégie. La société fournit des outils pour analyser et réduire l’impact des conditions météo sur votre activité (tels des historiques climatiques) ainsi que des prévisions.

0 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *