Business Intelligence Climatique par Previmeteo

Business Intelligence Climatique, une stratégie gagnante

La Business Intelligence Climatique, on en entend parler depuis quelques temps maintenant. Que signifie cette expression ? Elle désigne, tout simplement l’impact de la météo sur l’économie de manière générale.

On connait les conséquences écologiques et environnementales de la météo (réchauffement climatique qui fait fondre les glaciers et qui augmente le niveau des océans, ouragans et autres phénomènes météo) qui sont souvent montrés du doigt. Désormais, on s’intéresse également aux conséquences économiques et financières que la météo peut avoir sur les entreprises.

La Business Intelligence Climatique, qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple c’est une stratégie adoptée par les entreprises pour réduire l’impact des conditions météo sur leurs résultats financiers (éviter les pertes de chiffre d’affaires si vous préférez).

Ce terme est apparu il y maintenant quelques années avec l’augmentation des phénomènes météo violents. En effet, les aléas météo ont un impact direct sur l’économie. Chaque année en France, les intempéries coûtent plusieurs millions d’euros aux entreprises météo-sensibles.

De plus en plus d’entreprises sont conscientes de leur météo-dépendance (sensibilité aux variations météo) mais elles sont encore peu nombreuses à passer le cap. Quel cap ? Celui d’intégrer la météo dans leur stratégie. Peut-être est-ce par manque d’informations sur le sujet ?

Qui est concerné ?

Plus de 70% des entreprises sont météo-sensibles, il y a donc de grande chance pour que votre entreprise en fasse partie. Voici une liste non-exhaustive de secteurs impactés par la météo

  • La grande distribution (alimentaire, textile, etc.) : les températures dictent le comportement des acheteurs. Par exemple, lorsqu’elles sont très douces, les ventes de salades et boissons fraiches augmentent et inversement.
  • Le tourisme : la pluie et le temps maussade font fuir les touristes constituant un réel manque à gagner pour les commerçants.
  • L’agriculture : les mauvaises conditions météo ont des effets dévastateurs sur les cultures et donc leurs récoltes.
  • Les assurances : le vent et la grêle causent des dégâts chez les assurés (habitation, voiture) qui s’en remettent à leurs assurances pour obtenir des indemnisations.
  • Le BTP : les conditions météo peuvent stopper un chantier entier et occasionner des retards dans la livraison.
  • Les énergies : des températures au-dessus des normales de saison constituent un manque à gagner pour les fournisseurs. Alors que des températures au-dessous des normales peuvent entrainer un pic de consommation qu’il faut anticiper.

Que peut vous apporter la Business Intelligence Climatique ?

La météo peut vous faire perdre plusieurs milliers d’euros, c’est pourquoi il devient nécessaire de l’intégrer dans la prise des décisions stratégiques. En comprenant l’impact des conditions météo sur votre activité, vous serez en mesure de réduire leurs effets et donc d’améliorer votre chiffre d’affaires.

Meilleure satisfaction de vos clients

Intégrer la météo dans votre stratégie revient à prendre en compte le comportement de vos clients. En effet, lorsque vous adaptez votre activité aux conditions météo, vous vous mettez à la place de vos clients et vous leur apporter des solutions adaptées. Par conséquent, ils en seront d’autant plus satisfaits.

Résultats financiers en hausse

Le chiffre d’affaires est le premier concerné par les variations météo. Prenons l’exemple de la fréquentation des parcs de loisirs. En cas de printemps morose, leur performance financière peut se dégrader d’environ 30 %. Alors qu’en intégrant une stratégie complète de gestion de l’impact de la météo, leur performance pourrait être améliorée et ce quels que soient les caprices météo. Comment ? En mettant en place des offres liées aux conditions météo. Le parc de loisirs peut proposer une assurance météo à ses clients au cours de leur réservation de leur billet. En cas de pluie, les clients recevront un bon d’achat à valeur sur la boutique du parc. Ce qui, par la même occasion, augmente le taux de satisfaction.

Comment ça marche concrètement

La mise en place d’une stratégie basée sur la Business Intelligence Climatique doit se faire en plusieurs étapes :

  1. Déterminer l’objet et l’étendue de l’étude

Quels indicateurs de performance souhaitez-vous analyser ? Est-ce votre chiffre d’affaires, le volume de vos ventes, le trafic sur votre site internet… ? Il y a de nombreux KPIs que vous pouvez étudier. L’étude peut également se faire par type de produits ou par zone géographique. Autre question à vous poser, la durée de l’étude (plusieurs mois, un an, plusieurs années) ?

  1. Identifier les variables météo ayant un impact significatif sur votre activité

Quels paramètres météo perturbent votre activité ? Peut-être la pluie, les températures, le vent ou l’ensoleillement. Pour cela, vous avez besoin de disposer d’un historique météo.

  1. Quantifier l’impact de ces variables sur votre activité

C’est certain, ces aléas météo perturbent votre activité, reste à savoir combien ils vous font perdre ou gagner. Pour cela, vous devez comparer statistiquement les variables entre elles. En résumé, vous devez corréler les données météo avec vos différents indicateurs et identifier les conséquences des aléas sur votre activité.

  1. Créer des campagnes météo marketing

Maintenant que vous savez quel est l’impact de la météo, vous pouvez agir en conséquence. Cela signifie que votre stratégie doit s’adapter aux conditions météo. Vous devez personnaliser et contextualiser vos campagnes en fonction du temps qu’il fait ou va faire.

Voici un cas concret, la Fnac a lancé sa toute première campagne marketing basée sur la météo locale. Après une étude de corrélation entre la pluie et les ventes de vidéos à la demande, l’enseigne s’est aperçue que les ventes augmentaient de 20 à 30% les weekends pluvieux. Face à ce constat, une solution : proposer -50% sur la VOD (Vidéo à la demande) en fonction du temps qu’il fait chez vous.

Le risque météo n’est pas une fatalité, il est possible de l’anticiper et d’agir pour en réduire les effets. La Business Intelligence Climatique, c’est la clé d’une stratégie gagnante. Outre l’aspect financier, les enjeux sont de taille puisqu’une telle stratégie vous permettra d’améliorer l’expérience utilisateurs et leur satisfaction.

A propos 
Responsable Webmarketing, Caroline Saley est en charge de la valorisation des services Previmeteo. Fournisseur de services météo professionnels depuis plus de 15 ans, Previmeteo vous aide à comprendre les enjeux de la météo sur votre activité et à l'intégrer au cœur de votre stratégie. La société fournit des outils pour analyser et réduire l’impact des conditions météo sur votre activité (tels des historiques climatiques) ainsi que des prévisions.

0 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *